Aller au contenu

comment les livres ont aidé à transformer la vie d’une femme

De la dépendance à l’Ivy League : comment les livres ont contribué à transformer la vie d’une femme

Un étudiant de l’Université Brown a riposté contre les troubles liés à l’utilisation de substances – et a gagné



CHEF DE CLASSE. ♪ >> IL Y A DES MOMENTS OÙ JE SUIS ASSIS EN CLASSE ET QUE ÇA ME FAIT PASSER COMME DES VAGUES D’ÉMOTION. NICOLE : ASSIS SUR LES MARCHES DONNANT SUR LE CAMPUS DE L’UNIVERSITÉ BROWN, UN MOMENT QUE LA JUNIOR CATHERINE HALEY DIT EST SURRÉEL. C’EST L’AVENIR QU’ELLE ÉTAIT SÛRE DE NE JAMAIS VOIR. >> J’AVAIS UNE OVERDOSE DANS LES SALLES DE BAIN DE MCDONALD ET MAINTENANT JE SUIS ASSIS DANS CETTE CLASSE AVEC LES FUTURS LEADERS AMÉRICAINS. NICOLE : MAINTENANT ÂGÉE DE 30 ANS, CATHERINE DIT QUE SON TOURNANT DANS LE MONDE DE LA DÉPENDANCE A COMMENCÉ DANS L’ENFANCE. >> MON PÈRE BUVAIT BEAUCOUP QUAND J’ÉTAIS ENFANT, IL ÉTAIT ALCOOLIQUE. IL A FINI DEVENIR SOBRE, ET PEU APRÈS, MA MÈRE EST DEVENUE ACCRO À LA DROGUE. NICOLE : LES PARENTS DE CATHERINE TROUVERONT UN CHEMIN POUR SORTIR DE LA DÉPENDANCE, EN MÊME TEMPS ELLE >> À L’ÂGE DE 18 ANS, J’AI COMMENCÉ À CONSOMMER DES OPIATES. J’AI COMMENCÉ À TOMBER MALADE QUAND JE N’AI PAS PU OBTENIR CES PILULES. C’EST COMME QUE J’AI ÉVENTUELLEMENT ÉVOLUÉ VERS L’HÉROÏNE, ET À PARTIR DE LÀ, VERS LE FENTANYL. NICOLE : QUAND SES DEUX PARENTS SONT DÉCÉDÉS À MOINS DE SIX MOIS L’UN DE L’AUTRE, SA SPIRALE DESCENDANTE A ÉTÉ RAPIDE. >> LES GENS PARLENT DE ROCK-BOTTOM, J’AI TROUVÉ ROCK-BOTTOM ET J’AI CONTINUÉ À CREUSER. JE NE VOULAIS PAS ARRÊTER. Je ne pensais pas que je méritais d’être propre, de vivre. NICOLE : ARRÊTÉ À PLUSIEURS FOIS, ELLE A DIT QU’ELLE NE POUVAIT MÊME PAS LE FAIRE DANS UNE MAISON OÙ LA TOXICOMANIE ÉTAIT RAMPANTE. >> J’AI FINI À VIVRE DANS CE QUE L’ON APPELLE COLLOQUÉMENT UNE TRAP HOUSE. MON AMI, C’ÉTAIT EN FAIT SON APPARTEMENT. UN JOUR, ELLE EST VENUE CHEZ MOI ET M’A DIT QUE VOUS NE POUVEZ PLUS ÊTRE ICI. J’ÉTAIS TELLEMENT TERRIBLE QUE MÊME D’AUTRES PERSONNES QUI UTILISaient DE L’HÉROÏNE NE VOULAIENT PAS ÊTRE AUTOUR DE MOI. NICOLE : À SON 26 ANNIVERSAIRE, ELLE EST ARRIVÉE EN CURE. >> AVEC MES CHEVEUX ATTACHÉS COMME UN CHIEN, MES DENTS TOUTES CASSÉES, UNE DEMI-PAIRE DE LUNETTES. NICOLE : AVEC TOUTES SES AFFAIRES. UNE VALISE PLEINE DE LIVRES ET UN SAC POUBELLE. MAIS SON INTENTION N’ÉTAIT PAS DE DEVENIR SOBRE. >> DE FAIT CECI AVANT, CE QUE J’APPELLE LE CYCLE DE ROTATION. JE VAIS PARTIR DÈS QUE JE PEUX CONVAINCRE QUELQU’UN. RIEN DE CELA N’ARRIVE. APRÈS ENVIRON SEPT JOURS, ILS M’ONT SEVRÉ DE TOUS LES MÉDICAMENTS QU’ILS VOUS DONNENT POUR DÉTOXIFIER. ET POUR LA PREMIÈRE FOIS DEPUIS QUE J’AVAIS PEUT-ÊTRE 15 OU 16 ANS, MON ESPRIT ÉTAIT COMPLÈTEMENT CLAIR. NICOLE : ASSEZ CLAIR POUR ESSAYER DE RECOMMENCER, ASSEZ CLAIR POUR ÉCOUTER UN AMI QUI A ÉCLAIRÉ UNE LUMIÈRE SUR CETTE VALISE PLEINE DE LIVRES. >> TOUT CE QUE JE SUIS VRAIMENT BON À FAIRE, C’EST LIRE. ALORS ILS ONT DIT OK, POURQUOI NE DEVENEZ-VOUS PAS CHERCHEUR, TOUT CE QU’ILS FONT EST D’APPRENDRE DE NOUVELLES CHOSES. J’AI RIRE À CELA, C’EST FOU, C’EST FOU. VOUS AVEZ AUSSI PU DIRE QUE VOUS DEVRIEZ ÊTRE ASTRONAUTE. CEPENDANT, ÇA S’EST COLLÉ AVEC MOI, ALLANT À L’ÉCOLE. DONC J’ÉTAIS COMME, JE VAIS ALLER ET M’INSTALLER POUR UNE CERTIFICATION AU COLLÈGE COMMUNAUTAIRE. J’AI TRÈS BIEN RÉUSSI, ET CELA M’A CHOQUÉ, PARCE QUE J’AI DÉCROCHÉ DU LYCÉE. NICOLE : ELLE A BIEN FAIT, ELLE A DIPLÔMÉ COMME VALEDICTORIAN. SI BIEN QUE 13 ÉCOLES L’ONT ACCEPTÉE, DONT BOSTON UNIVERSITY ALUM BEGUN AND BROWN. ELLE DIT QU’ELLE A EU DE LA CHANCE DE TROUVER DES PERSONNES QUI ONT REGARDÉ AU-DELÀ DE SON PASSÉ ET DE L’ENCOURAGER À FAIRE DE MÊME. >> PENDANT SI LONGTEMPS, JE ME DISQUALIFIE DE TELLEMENT DE CHOSES. J’AI MENTIONNÉ QUE J’AI UN CASIER CRIMINEL. C’EST D’OÙ JE VENAIS, MAIS C’EST CE QUE J’AI APPRIS. NICOLE : SON ÉTUDE ET SA SANTÉ PUBLIQUE EST PERSONNELLE. SON VOYAGE VERS L’IVY LEAGUE N’A PAS ÉTÉ FACILE, POUR L’ESPOIR QUE NOUS TROUVONS TOUS DE L’EMPATHIE DANS SON HISTOIRE, POUR NE JAMAIS RECONNAÎTRE CEUX QUI ONT DU LUTTER, POUR NE JAMAIS NOUS RECONNAÎTRE. >> MA VIE N’EST PAS DEVENUE PARFAITE. MAIS VOICI LA CHOSE, JE SUIS CAPABLE D’AFFRONTER LA VIE AUJOURD’HUI PARCE QUE JE SUIS PROPRE. NOUS DEVONS TOUS SE LEVER ET LE FAIRE TOUS LES JOURS, MÊME QUAND C’EST DIFFICILE. MAIS NOUS CONTINUONS DE SE LEVER ET DE REGARDER LES PROCHAINES 24 HEURES. C’EST TOUT CE QUE JE VIVAIS DANS LES PROCHAINES 24 HEURES. ANTHONY : C’EST TOUTE UNE HISTOIRE, ET CATHERINE DIT QUE LES COURS SE DÉROULE BIEN. ELLE EST TOUJOURS ÉTUDIANTE À BROWN ET ELLE ENVAHIT AUSSI UN RÔLE D’ASSISTANTE À L’ENSEIGNEMENT. NICOLE : ELLE EXPLORE TOUTES LES PISTES ET DIT QU’ELLE L’A

De la dépendance à l’Ivy League : comment les livres ont contribué à transformer la vie d’une femme

Un étudiant de l’Université Brown a riposté contre les troubles liés à l’utilisation de substances – et a gagné

Après avoir surmonté des obstacles incroyables, la toxicomanie et la désintoxication, un étudiant de l’Université Brown prouve qu’il n’est jamais trop tard pour changer votre vie.

Après avoir surmonté des obstacles incroyables, la toxicomanie et la désintoxication, un étudiant de l’Université Brown prouve qu’il n’est jamais trop tard pour changer votre vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.