Aller au contenu

NC A&T annonce la deuxième cohorte de boursiers February One

EAST GREENSBORO, Caroline du Nord (22 septembre 2022) – L’Université d’État agricole et technique de Caroline du Nord a annoncé sa deuxième cohorte de boursiers du premier février. Ces 15 étudiants de première année talentueux sur le plan académique suivent la voie du leadership et du service que les A&T Four ont commencé en tant qu’étudiants de première année d’Aggie.

Huit universitaires viennent de Caroline du Nord, deux de Géorgie, deux de Caroline du Sud et les trois autres de Californie, du New Jersey et de l’Ohio. Ils affichent un GPA moyen de 4.1 et se classent dans les 15% supérieurs de leur classe de finissants du secondaire.

Les conditions d’éligibilité incluent une moyenne pondérée cumulative minimale de 3,75 et des caractéristiques exceptionnelles démontrées de leadership et de service. Les étudiants doivent également détenir un score scolaire minimum de 1270 sur le SAT ou 27 sur l’ACT.

« Les boursiers de February One sont des agents de changement dotés du talent et de l’ambition de transformer notre société », a déclaré Margaret I. Kanipes, Ph.D., directrice du programme NC A&T Honors. « Ici à A&T, ils seront dotés des connaissances et des compétences et auront le soutien dont ils ont besoin pour poursuivre leurs objectifs au service de notre communauté mondiale. »

«Ces étudiants de notre deuxième cohorte de boursiers du premier février sont parmi les plus civiques de notre communauté universitaire», a déclaré Tonya Smith-Jackson, Ph.D., recteur par intérim et vice-chancelier exécutif pour les affaires académiques. « Ils perpétuent l’héritage de leadership de notre université grâce à leurs performances académiques et à leur engagement communautaire, devenant des professionnels qui changeront notre monde pour le mieux. »

Le programme de bourses porte le nom du jour de 1960 où les étudiants de première année A&T Ezell Blair Jr. (Jibreel Khazan), Franklin McCain, Joseph McNeil et David Richmond ont dynamisé un mouvement national de sit-in en refusant de quitter un comptoir-repas séparé au centre-ville de Greensboro sans être servi. Les A&T Four sont célébrés chaque année lors de la célébration du 1er février de l’université et honorés de nombreuses façons à travers l’université.

La bourse est une bourse de quatre ans entièrement financée qui couvre les frais de scolarité, les frais connexes, le logement, les repas et la participation aux activités du programme de spécialisation universitaire et l’enrichissement annuel pour cinq étudiants de première année chacun du Collège des arts, des sciences humaines et sociales, le College of Education et le John R. and Kathy R. Hairston College of Health and Human Sciences. Les trois collèges se sont associés pour établir le programme en utilisant une partie de la contribution historique de 45 millions de dollars du philanthrope MacKenzie Scott à l’université.

Les boursiers de cette année sont listés ci-dessous par ordre alphabétique :

  • Jasmine Bell, fille de Sherritta Bell et Norman Bell, est originaire de Charlotte, en Caroline du Nord, et diplômée du Cato Middle College of High School. Elle étudie le journalisme avec une concentration en relations publiques et une mineure en anglais et en entrepreneuriat. Elle aspire à être propriétaire d’un café et auteur qui met positivement en valeur les personnes de couleur.
  • Ahmad Blair, fils de Dawn Blair et Forshee’ Blair, est originaire de Gastonia, en Caroline du Nord, et diplômé de la Highland School of Technology. Il étudie les sciences politiques et le journalisme. Il veut devenir avocat d’appel et journaliste politique pour aider à défendre et raconter les histoires des accusés à tort.
  • Renia Butts, fille de Rosalyn et Edwin Butts, est originaire de Cincinnati et diplômée de Walnut Hills High School. Elle étudie au primaire et désire une mineure en histoire. Elle veut être enseignante au primaire et assurer la représentation des jeunes enfants noirs dans les écoles publiques.
  • Charity Carrasquillo, fille de Charlotte et Frank Carrasquillo, est originaire de Los Angeles et diplômée de l’Alliance Judy Ivie Burton Technology Academy High School. Elle étudie les sciences politiques avec une double mineure en justice pénale et en entrepreneuriat. Elle souhaite fréquenter une école de droit, en particulier à l’Université de Columbia, pour devenir avocate des droits civiques principalement pour les minorités et étendre sa pratique dans son propre cabinet d’avocats.
  • Kayla Chiles, fille de Kendrick Chiles et Wendy Chiles, Pharm.D, est originaire de Columbia, en Caroline du Sud, et diplômée de Blythewood High School. Elle étudie la psychologie et envisage de devenir psychologue clinicienne et défenseure de la santé mentale dans la communauté noire.
  • Brandon Faulk, fils de Willie Faulk et d’Alison Faulk, est originaire de Conway, en Caroline du Sud, et diplômé de Horry County Schools Early College High School. Il étudie l’histoire, l’enseignement secondaire avec une mineure en anglais. Son objectif de carrière est de devenir professeur d’histoire au secondaire, puis directeur, et d’inspirer les élèves à aller au-delà.
  • Kenya Freeman, fille de Carmen Byrd et Eric Freeman, est originaire d’Atlanta et diplômée du lycée Decatur. Elle étudie l’enseignement primaire. Sa passion pour l’éducation découle du fait qu’elle a eu des enseignants influents au cours de ses premières années d’école. Elle croit qu’éduquer quelqu’un est le cadeau le plus puissant que vous puissiez offrir.
  • Jayden Hall-Ingram, fils de Tasha Hall-Powell et Lawrence Ingram, est originaire de Winston-Salem, en Caroline du Nord, et diplômé du lycée Simon G. Atkins. Il étudie la parole sur une piste d’assistant pré-médecin. Son objectif de carrière est de devenir assistant médecin spécialisé en néonatologie.
  • Amaya Jeffers, fille d’Alvin Jeffers et de Kenya Jeffers, est originaire de Charlotte et diplômée du Harper Middle College High School. Elle étudie l’enseignement primaire et souhaite devenir enseignante au primaire et devenir un modèle pour les enfants.
  • Aidan Palmer, fils de Paul Palmer et Stephanie Palmer, est originaire de Charlotte et diplômé de Mallard Creek High School. Il poursuit des études libérales (pré-droit) avec une mineure en science politique. Il souhaite devenir avocat spécialisé dans l’immigration, les fautes professionnelles médicales, les entreprises ou la défense des mineurs afin de fournir une représentation appropriée à ceux qui en ont besoin.
  • Kasadi Richardson, fille de Felicia Richardson et James Richardson, est originaire de Rocky Mount, en Caroline du Nord, et diplômée de la Northern Nash High School. Elle étudie l’enseignement primaire. Elle veut devenir enseignante et offrir à tous les élèves l’équité, l’accès et la défense des droits.
  • Kayden Skeete, fille de Mark Skeete et du Dr Karen Dudley-Skeete, est originaire d’Atlanta et diplômée de l’Atlanta International School. Elle étudie la kinésiologie avec une concentration en sciences de l’exercice. Son objectif de carrière est de devenir médecin pédiatrique en médecine du sport pour prodiguer des soins aux enfants des communautés défavorisées et réduire les disparités en matière de soins de santé.
  • Christian Smith, fils de Nikki Jordan et Charles Smith, est originaire de Murfreesboro, en Caroline du Nord, et diplômé du Hertford County Early College High School et du Roanoke Chowan Community College. Il étudie la kinésiologie avec une concentration en sciences de l’exercice. Son objectif de carrière est de devenir médecin du sport ou assistant médical, ou de travailler avec des athlètes à l’avenir.
  • Ryan Smith, fils de Kelli Pack Smith et d’Anthony Smith, MD, est originaire de Greenville, en Caroline du Nord, et diplômé de l’Oakwood School. Il étudie la psychologie avec une mineure en mathématiques. Il envisage de devenir soit psychologue clinicien, soit psychologue du sport.
  • Kawama Wilson, fille d’Ama Wilson et de David Wilson, est originaire de Newark, New Jersey, et diplômée de la North Star Academy Washington Park High School. Elle étudie l’enseignement primaire. Son objectif de carrière est d’être une enseignante incroyable et, éventuellement, une directrice.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.