Aller au contenu

Pourquoi Memphis WR Joseph Scates attribue à sa mère sa force mentale

Jaunida Hurt a regardé l’échappée de son fils contre l’État de l’Arkansas alors qu’elle était assise au Simmons Bank Liberty Stadium. Elle a également remarqué sa réaction alors que Joseph Scates récupérait le ballon mais frappait dans ses mains de frustration.

Hurt savait que son fils réfléchirait trop à l’erreur, alors elle a saisi son téléphone pour envoyer un SMS au récepteur de Memphis. C’était une photo de son plus jeune fils, Joseph, vêtu d’une chemise qui disait deux mots : Salut papa.

« Je n’ai rien dit d’autre », a déclaré Hurt. « Ce n’était pas un doute dans mon esprit. Je savais que Joe allait se ressaisir.

Scates a souri en voyant le texte à la mi-temps. C’était tout ce dont il avait besoin pour mettre le jeu derrière lui et au quatrième quart, il a trouvé la rédemption avec un Prise de touché de 51 verges dans la victoire 44-32 des Tigers.

« Je n’ai pas vraiment supposé (le tâtonnement était) pourquoi elle avait envoyé la photo, je pensais qu’elle m’envoyait juste une photo de mon fils », a déclaré Scates. « Mais je pense que je sais pourquoi elle l’a envoyé juste pour me garder motivé et équilibré. »

Scates, un junior, est devenu la meilleure menace profonde des Tigers en trois matchs. Alors que Memphis (2-1) accueille le nord du Texas (2-2) samedi (14h30, ESPN +), le transfert de l’Iowa State affiche une moyenne de 50,3 verges sur trois attrapés grâce à deux longs touchés, dont un Prise de 79 verges contre la Marine.

Mais c’est sa mère qui a planté les graines du football et les a arrosées en l’aidant à gérer sa santé mentale. Quand Scates avait 4 ans, Hurt l’a mis dans une ligue pee-wee à Dayton, Ohio, malgré son plus grand amour pour le basket-ball.

Le receveur de Memphis Joseph Scates et sa mère Jaunida Hurt quand Scates a joué au football peewee pour les Flyers de Dayton en grandissant dans l'Ohio

Comme il était plus grand que la plupart des enfants, il s’est aligné au protège-nez ou à l’ailier défensif, qu’il a joué au collège. Il n’a jamais joué de receveur jusqu’en neuvième année lorsqu’il a joué dans une université junior.

GIANNOTO :Memphis QB Seth Henigan joue trop bien pour jouer « et si » avec Grant Gunnell

INFRACTION:L’attaque de Memphis a-t-elle trouvé ses nouveaux meneurs de jeu ?

Suite:DeAngelo Williams et Elliot Perry parmi les intronisés de Memphis Sports HOF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.